Comment assurer un véhicule professionnel ?

Les offres d’assurances classiques ne sont pas forcément adaptées à un usage professionnel. Il peut notamment s’agir de berlines, de camions ou de véhicules utilitaires. En une année, les réparations occasionnées peuvent coûter cher en cas de sinistre. Un aller-retour en réparation occasionnerait des frais que l’assureur est tenu de prendre en charge. Remettre en état de tels engins représente un investissement considérable. Ainsi, on se tourne vers des assurances auto professionnelles qui y pourvoient.

Ce qu’il faut savoir en assurance véhicule

En achetant un véhicule, on prend conscience du risque encouru sur la circulation. En conduisant sur la route, on n’est jamais vraiment à l’abri d’un sinistre. Ainsi, il est indispensable d’assurer un véhicule professionnel. Il en va de la sécurité financière du souscripteur en cas de réparation de dommages matériels et corporels. En principe, un contrat est initié entre l’assuré et l’assureur. Un échange équivalent est effectué entre les deux parties. D’une part, l’assureur prend en charge la protection du souscripteur contre un risque. Et d’une autre part, l’assuré reverse des primes d’assurance à l’échéance prévue. On note que la seule forme de garantie que prévoit cette assurance est la responsabilité civile. En d’autres termes, la tierce personne ou véhicules concernés bénéficieront de dédommagement.

Les avantages liés à la souscription à une assurance véhicule professionnel

La loi est formelle et inflexible sur la nécessité de souscrire à une assurance pour tout véhicule à moteur. Il faut savoir qu’en refusant de se plier à ces règlements, on s’expose à des sanctions financières et pénales. Si un accident se produit sans assurance, le FGAO dédommage temporairement les victimes. Les véhicules professionnels sont tous autant concernés que les voitures par cet impératif. Ce type de garantie ne nécessite pas de déclaration des employés autorisés à conduire. Les assureurs prévoient même des réductions à hauteur de 10 % pour les bons conducteurs n’ayant jamais causé d’accident en deux ans.

Quelques particularités liées à l’assurance véhicule professionnel

Ces véhicules utilitaires attirent la convoitise. Ils peuvent transporter des marchandises ou des outillages. Ainsi, en souscrivant à une assurance professionnelle, il est plus aisé réparer les préjudices matériels liés à des actes de vandalisme ou de vol. Bon nombres d’assureurs refuse de prendre en charge de tel véhicule. Remettre à l’état de tels engins leur coûterait trop cher. Ainsi, les assurés se tournent vers des assureurs spécialisés dans le domaine. Une assurance auto professionnelle prévoit des clauses et des conditions plus avantageuses. Elle garantit non seulement l’auto, mais également les accessoires et marchandises à bord. Les plafonds proposés sont très intéressants et peuvent atteindre 10 000 à 40 000 €.

Comment choisir son assurance auto ?
Comment assurer son scooter ?